Contrôle technique pour ancêtres

Non spécifié
JLV Avatar de l’utilisateur
Actif
Messages: 141
Sujets: 2
Localisation: Braine l'Alleud
Âge: 64
Le ministre Carlo Di Antonio a déposé un projet d'arrêté royal imposant un contrôle technique à nos voitures ancêtres, étrangement avec la complicité de ces associations dont la FBVA en accointance avec la GOCA.

Beaucoup, sinon la majorité, des voitures "ancêtres", participant aux épreuves d'orientation ou de régularité risquent de gros problèmes au passage de ces contrôles techniques. Car bien souvent pour rendre plus ludique nos "épreuves", (et idem en régularité) nous avons améliorer nos véhicules. Dont votre modeste serviteur et ma Jaguar E Type.

La "fédération belge des véhicules anciens" (FBVA) sensée représenter TOUS les possesseurs d'ancêtres reste sur sa position ; contrôle technique et seules les véhicules "matching number" ont de le droit de vie... Le plus étrange, c'est que cette "fédération" se pavane fréquemment aux épreuves de régularité ! En oubliant de préciser, de facto, les problèmes qui vont survenir pour les participant avec ce contrôle technique... (En outre au dernier tour de Belgique). Et associée avec la GOCA et milite depuis plusieurs années pour l'instauration de ce C.T.

Dans leurs différents écrits sur le sujet, cette problématique de nos voitures ancêtres participant à ces épreuves n'est jamais abordée...

La "GOCA" c'est quoi ? Simplement une association de lobbying des sociétés privées de contrôle technique ! Donc, ayant tout intérêt purement financier à imposer ces contrôles techniques... Car en Belgique, les stations de C.T. sont aux mains de sociétés exclusivement privées.

Pourquoi je suis contrôle technique ?

•Car pour éradiquer une très petite partie d’individus profitant de la latitude des ancêtres, autant pour un usage « privé » qu’en « tuning » des plus déplorables, l’ensemble des utilisateurs passionnés payeront.
•Parce que, sous le couvert de la « sécurité » cette imposition nous est faite, mais qu’aucune étude sérieuse, ni même une statistique, me démontra la justesse de cette « sécurité » éternellement invoquée.
•Que pour éradiquer ces utilisateurs, il était très facile pour nos pandores en cas de vérification de ces véhicules et de doutes de les obliger de repasser le contrôle technique normal déjà imposé aux ancêtres. (Voir en outre un reportage passé sur RTL)
•Une voiture ancêtre est faite pour rouler, et que justement pour rouler de manière plus sécuritaire et amusante il est parfois obligatoire de changer diverses composantes de la voiture et ce dans les règles de l’art.
•Parce que ma « E » d’origine avait une suspension faite pour les Etats-Unis, et que les freins étaient déplorables ; problème de surchauffe du servofrein entrainant en outre le blocage des disques. Mes articles déposés ici le démontre à suffisance.
•Car d’origine, les sièges en cuir, sans doute confortable mais n’ayant aucun maintient, furent remplacés par des « baquets » bien plus agréables.
•Et aussi que ma Jaguar « E » est optimalisée grâce aux ateliers britanniques renommés pour ce type de véhicule et qui fournissent de nombreuses pièces permettant de réaliser une voiture bien plus agréable en utilisation pour des épreuves de régularité ou d’orientation.
•Et que je constate que ces ayatollahs des voitures «ancêtres » de la FBVA est simplement inféodée à la GOCA, qui n’est qu’une ASBL de lobbying payée par les sociétés privées de contrôles techniques, donc ayant tout avantage de récupérer cette manne financière.
•Que bien contrairement à cette « association » FBVA, dans le cadre de la volonté de de C.E. d’imposer un contrôle technique aux motos, les associations de défense des motocyclistes prouvèrent l’ingérence de la DEKRA, organisme allemand purement privé de contrôle technique, désirant s’attribuer ce marché, et la C.E. retira son projet.
•Que les contrôleurs de ces centres techniques seront incapables de vérifier correctement des véhicules dont les années de construction varient de pratiquement un siècle ! Et que les connaissances de ces contrôleurs seront de facto des plus limitées sur ces véhicules.
•Que nous allons, d’office, nous retrouver devant l’arbitraire de ces centres dont parfois les passages et repassages deviendront encore une source importante de financement d’une société privée.
•Que concernant encore cette « FBVA » ou autre « FFVAL » et d’autres propriétaires d’ancêtres n’ont qu’une vision manichéenne du monde des ancêtres ; pour ces ayatollahs du secteur, tout ce qui n’est pas « matching number » est d’office une voiture « tunée » et ne mérite pas de rouler… Mais pourtant de très nombreuses voitures participent aux sorties en étant légèrement modifiées dans les règles de l’art pour participer de manière ludique à ces « épreuves » et seront recalées à ces contrôles techniques, véhicules pourtant bien plus sécurisées !
•Etc…

A méditer....
Non spécifié
JLV Avatar de l’utilisateur
Actif
Messages: 141
Sujets: 2
Localisation: Braine l'Alleud
Âge: 64
Voilà, elle est sortie cette loi sur le contrôle technique de nos « ancêtres » et ce pour les trois régions !

Pour mémoire, en Belgique est considéré comme « ancêtre » un véhicule mis en circulation depuis plus de 25 ans et immatriculés sous la plaque O et ce depuis l’arrêté ministériel du 23 juillet 2001.
Ces véhicules n’étaient pas soumis à la visite annuelle au contrôle technique.

La « Fédération Belge des véhicules anciens », soit la FBVA était demandeuse depuis 2008 d’un contrôle technique pour ces véhicules, étrangement en accointance avec la GOCA, soit le « Groupement des entreprises agréées pour le contrôle technique ». Rappelons quand même que cette association est exclusivement privée tout comme les stations de contrôle technique…

En conclusion, une excellente affaire pour ces sociétés privées voyant arriver 50.000 véhicules en plus à contrôler…

En résumé, et contrairement à mes premières informations, il y aura trois situations :

1. Les véhicules sous « O » de plus de 25 ans et moins de 30 ans ; contrôle technique annuel identique aux véhicules immatriculés sous plaque normale.
2. Les véhicules de plus de 30 ans et moins de 50 ans ; soumis tous les deux ans à un contrôle technique périodique « oldtimer ».
3. Les véhicules de plus de 50 ans, ils seront soumis tous les cinq ans à un contrôle technique périodique « oldtimer ».

Mais ces périodicités pourraient être raccourcies en fonction de contrôle spécifique… (En outre, les véhicules de « compétition » de catégorie 1).

Et sans oublier que ces contrôles techniques seront encore soumis à un tarif identique au contrôle technique pour voiture « normale ».

Reste à savoir la définition exacte de la notion de contrôle technique « oldtimer » pour les catégories 2 et 3.

Nous avons pour les différentes catégories une période de transition, soit :

• Catégorie 1 : Contrôle technique en 2019 dans un délai d’une année par rapport à votre première date d’immatriculation. Soit un délai d’une année.
• Catégorie 2 et 3 : Idem, mais en 2020. Soit un délai de deux ans par rapport à la première immatriculation.

Evidemment, même si vous ne recevez pas d’invitation à vous présenter au contrôle technique, une amende pour une présentation tardive sera appliquée si vous ne présentez par votre véhicule avant la date définie…

Remarques :

De nombreux possesseurs d’ancêtres participent à des épreuves d’orientation ou de régularité avec d’anciennes voitures de rallye ou bien ont modifié leur véhicules. Qu’elle est la solution ?

La nouvelle législation est également d’application pour les véhicules de compétition de catégorie 1 sous plaque « O » et admis à la circulation normale.

Modification autorisée pour les véhicules de catégorie 1 :

Pour les véhicules de la catégorie 1, seules sont admises les modifications suivantes :

1. Montage d'un arceau de sécurité suivant les croquis et effectué avec des tubes en acier étirés à froid, sans soudure.
2. Le placement d'un harnais en plus des ceintures réglementaires dont l'ancrage ne peut se faire sur les fixations du siège.
3. Des sièges spéciaux dits « baquets » dont les fixations doivent être faites au moyen de boulonnerie, plaques et contreplaques ne devant pas spécialement utiliser la glissière d'origine.
4. Montage facultatif d'un coupe-circuit extérieur.
5. Montage facultatif d'un extincteur plus important que l'extincteur réglementaire.
6. Possibilité de monter des protections de carter et de pont, à condition qu'elles soient boulonnées et retirées lors du contrôle technique.
7. Possibilité de placer des crochets de remorquage avant et arrière et similaires à ceux d'origine.
8. Possibilité de placement de fermetures complémentaires de capot étant bien entendu qu'elles sont complémentaires à la fermeture d'origine.
9. La pompe à essence peut être transférée dans le coffre à bagages à condition qu'elle y soit fixée fermement et recouverte d'un capot étanche. Les conduites qui seraient modifiées par la même occasion, doivent être des tuyaux « haute pression » et ne présenter aucun raccord dans l'habitacle.
10. Possibilité de montage d'une barre anti-rapprochement sur les têtes des amortisseurs à condition que celle-ci soit boulonnée aux points d'ancrage existants.

Ces véhicules destinés à la compétition doivent être munis d'une « attestation complémentaire pour véhicules de compétition » délivrée par l'une des fédérations compétentes suivantes :

• CSN (Commission Sportive Nationale),
• ASAF (Association Sportive Automobile Francophone – mais dans ce cas, doit être contresignée par la CSN)

Pour cette catégorie 1, la station de contrôle technique délivrera un certificat de visite vert à validité réduite à 1 an et sera admis en circulation libre.

Remarques :

Les phares supplémentaires sont interdits, tout comme le changement des disques de freins et étriers, les systèmes de fermetures du capot, l’échappement, les roues, etc. En résumé, ce qui n’est pas repris dans ces 10 points est interdit, et avec une périodicité d’une année et deux contrôles techniques…

En conclusion :

La FBVA a verrouillé à son profit exclusif le monde des ancêtres, et pour obtenir ce diktat, elle s’est associée avec la GOCA. Tout ce qui n’est pas strictement d’origine doit être banni de la circulation routière…

Il restera donc les promenades réservées pour les ancêtres agréés par cette « fédération », soit en général 80 km le matin et 90 km l’après-midi, entrecoupée de repas pantagruéliques et partage d’égo surdimensionné, ou pour les plus sportifs les épreuves sous l’égide du RACB pour les véhicules « ancêtres » de rallye avec toutes les tracasseries administratives supplémentaires…

A la lecture des divers «médias sociaux » et des conversations diverses, les craintes les plus fréquentes des possesseurs d’anciennes restent le problème habituel avec ces stations de contrôle technique ; la méconnaissance de nos anciennes par ces « techniciens » appliquant d’une manière stupide une législation. Et sans oublier qu’il est souvent impossible de trouver des pièces strictement d’origine !

Le plus amusant est de constater que cette FBVA se propose maintenant d’être le lien entre les possesseurs d’anciennes et la GOCA pour défendre ces mêmes propriétaires d’ancienne devant une « carte rouge » reçue… Encore mieux bien verrouiller le milieu des ancêtres ?

Et ma question habituelle reste sans réponse ; comment ces stations de contrôle technique connaîtront tous les véhicules en circulation depuis une centaine d’années ?
Homme
unberbere Avatar de l’utilisateur
Actif
Messages: 118
Âge: 74
Bonjour,

Vous avez les références Moniteur, SVP,

merci à vous.
Non spécifié
JLV Avatar de l’utilisateur
Actif
Messages: 141
Sujets: 2
Localisation: Braine l'Alleud
Âge: 64
L'information est reprise sur le site de la FBVA.

https://www.bfov-fbva.be/fr/dossiers-po ... 9-05-2018/

Pour mémoire, cette "fédération" en théorie établie pour défendre les véhicules anciens a toujours demandé ce contrôle technique et avec très curieusement l'aide et la complicité de la GOCA, qui elle est l'association des stations de contrôles techniques qui sont des sociétés privées...

-- Message fusionné: 22 Mai 2018 4:13 --

Sur le sujet, j'essaie de fédérer sur "Facebook" les problèmes qui vont survenir à ces contrôles techniques, car ils seront nombreux....

https://www.facebook.com/groups/509808939385995/
Homme
buzard Avatar de l’utilisateur
Visiteur itinérant
Messages: 17
Âge: 58
Bonjour,
Moi qui n'ai jamais voulu m'affilier à la FBVA, ( moi même ainsi que mon véhicule )
J'en avais déjà assez avec le RACB et l'ASAF :lol:
je suppose que tous ces braves Messieurs n'auront pas à intervenir et que je suivrais simplement la loi ?
Non spécifié
JLV Avatar de l’utilisateur
Actif
Messages: 141
Sujets: 2
Localisation: Braine l'Alleud
Âge: 64
Buzard, salut !

Malheureusement oui... Car si je comprends bien ton "problème" tu es en plaque "O" pour une voiture destinée aux rallyes de régularité ou orientation et qui est modifiée. Tu tombes donc dans la "catégorie 1" Car le champ d'application de cette nouvelle contrainte comprend les véhicules sous plaque "O" et "les véhicules de compétition de catégorie 1 immatriculés sous plaque O (admis à la circulation normale)"

Et les modifications autorisées pour cette catégorie 1 sont des plus réduites !

En l'état, ces véhicules devront passer devant la commission technique de l'ASAF, puis faire estampiller cette vérification par la CSN, puis enfin passer le contrôle technique !! Et la périodicité passera d'office à une année... (Même si ton véhicule date de + de 30 ans et - de 50 ans)

De nombreuses voitures participants à ces épreuves ludiques hors ASAF et autres RACB vont se retrouver dans la poubelle....

Sur le sujet, j'essaie de rassembler les informations et surtout les feedback des premières victimes.

https://www.facebook.com/groups/509808939385995/

Car cette FBVA essaye de verrouiller le "monde" des ancêtres ; tout ce qui n'est pas strictement d'origine, (la pureté de la race de sinistre mémoire en quelque sorte...) doit être éradiqué des routes ! Et d'office doit passer par cette "fédération" pour pouvoir s'amuser dans leurs propres "épreuves" qui consistent en général à 80 km le matin et 80 km l'après midi, en cortège et entrecoupé de repas pantagruélique ou seuls les égos surdimensionnés de ces participants prévalent...

A méditer...
Homme
buzard Avatar de l’utilisateur
Visiteur itinérant
Messages: 17
Âge: 58
JLV,
Merci pour ces infos...
Dégouté, je pense qu'il va y avoir un ancêtre de plus sur le marché de l'occasion...
Marre de tous ces politico-sportifs :evil:
Homme
Mkdu Avatar de l’utilisateur
Passe la 3e
Messages: 456
Sujets: 14
Localisation: Arlon
Âge: 50
Un peu ras le bol aussi de ces gens qui sont décalés de la réalité.
Je comprends qu'il fallait faire quelque chose, évidemment l'Europe est derrière aussi.
C'est facile d'imposer des lois et contrôler les voitures, cible facile, la petite criminalité, la drogue, ... moins facile d'appliquer la loi et moins de rentrée d'argent.

En effet, je pense que beaucoup vont jeter l'éponge
Non spécifié
JLV Avatar de l’utilisateur
Actif
Messages: 141
Sujets: 2
Localisation: Braine l'Alleud
Âge: 64
Mkdu & Buzard, salut !

C'est bien ce que cette "FBVA" recherche ; que tout ceux qui n'ont pas une voiture strictement d'origine pour participer à leurs "promenades homologuées" arrêtent de participer à autre chose et avec leurs voitures pourtant soigneusement préparées. Et que ceux qui désirent participer au rallyes de régularité soient sous la coupe de leurs collègues de l'ASAF ou autres RACB. Et ils auront la "main mise" sur toutes les activités "ancêtres"...

Cette nouvelle loi et cette volonté de la "FBVA" ne repose sur aucune autre étude sérieuse, excepté des affirmations sans preuves ou des statistiques tronquées, ou encore suivant le principe de "il est normal que...". Mais bon, à voir l'attitude certains personnages se présentant comme responsable de cette FBVA, je me pose de sérieuses questions...

"Donne une parcelle de pouvoir à un type et la dictature n'est pas éloignée..." - A méditer...
Homme
buzard Avatar de l’utilisateur
Visiteur itinérant
Messages: 17
Âge: 58
Salut JLV,
Encore bien qu'il n'y a pas de président de club de basket, foot ou hand-ball à la FBVA car on devrait prendre une licence dans chaque sport pour avoir le droit de passer le CT !!! :p :p :p
Homme
Mkdu Avatar de l’utilisateur
Passe la 3e
Messages: 456
Sujets: 14
Localisation: Arlon
Âge: 50
Pris sur le site des 'amis des ancêtres'

Les contrôles réalisés en station

Lors du contrôle des véhicules anciens, avec des exigences conformes à celles existants lors de la date de 1ère mise en circulation du véhicule, les éléments vérifiés porteront sur :

L’identification du véhicule (numéro de châssis, documents du véhicule)
L’échappement (contrôle de la pollution atmosphérique)
Les freins (contrôle du freinage, efficacité et asymétrie)
La suspension
La signalisation (lampes et catadioptres)
La visibilité (rétroviseurs, pare-brise)
La mécanique Fosse ou pont élévateur (contrôle de la direction, des essieux, des roues, des pneus, de la corrosion et de la présence de jeu dans le train de roulement)

Les défaillances constatées sur les véhicules seront classées en 3 catégories (mineures, majeures et critiques) et conduiront du simple avertissement à l’interdiction de circulation.

En fait, cela ressemble a un contrôle complet comme un véhicule de tous les jours.
Enfin je sais pas ce que vous en pensez, mais c'est quoi la différence ancêtre <> véhicule normal ?
Non spécifié
JLV Avatar de l’utilisateur
Actif
Messages: 141
Sujets: 2
Localisation: Braine l'Alleud
Âge: 64
Mkdu, salut !

En Wallonie, au désespoir de la FBVA, la législation est quand même plus souple qu'en Flandre. Cette "association" travaillait depuis quelques années avec la GOCA pour que les dispositions soient en Wallonie identique qu'en Flandre. Heureusement, et pour une fois, nos élus ont pris la voie la moins sévère proposée par la C.E.

Pour plus de renseignements :

http://www.spiritofbritain.be/2018/05/c ... suite.html

Malheureusement, nous resterons quand même sous le diktat et l'humeur du contrôleur en place, et vu généralement leurs compétences en cette matière.... Ou bien, vite acheter un ancêtre de plus de 50 ans ! (Du moins en Wallonie...)
Homme
buzard Avatar de l’utilisateur
Visiteur itinérant
Messages: 17
Âge: 58
Bonjour et merci JLV
Ces renseignements sont précieux.
Juste un doute quant au délai... Comment savoir quand on doit passer sa voiture pendant ce délai de 1 ou 2 ans ?
Ils envoient une convocation comme les modernes ou faut-il se présenter soi même ?
Que me conseilles-tu ? attendre, ou la passer au plus vite et être tranquilou 2 ans si par bonheur ma voiture ne voit pas le rouge ?
Homme
GAE2406 Avatar de l’utilisateur
Visiteur itinérant
Messages: 13
Localisation: Frenois
Âge: 37
Bonjour,
Apparemment pas de convocation et nous aurons un délais de 3 ans à partir de la date ou la loi est passée.
Maintenant je vois pas pourquoi faire un foin comme cela, on dirait que JLV roule avec une poubelle et à peur de se présenter au contrôle.... toute voiture qui circule doit être en ordre, il en va de notre sécurité à tous! De plus personne n'a dit que les contrôles seront plus strictes, attendez de le passer ce contrôle avant de vous emporter!
J'ai moi même un ancêtre et je n'ai pas peur de m'y présenter, que du contraire, au moins je serai sur que l’attention que je lui prête porte ses fruit ;-)
Homme
Mkdu Avatar de l’utilisateur
Passe la 3e
Messages: 456
Sujets: 14
Localisation: Arlon
Âge: 50
le soucis se sont les voitures modifiées.
J'ai vu une BMW 1602 je crois, refusée car disques de freins ventillés au lieu de disques "plein" d'origine.
Suivante