[Help] Le fléché complexe

Message 21 Nov 2007
Homme
ECP Avatar de l’utilisateur
Au rupteur en 3
Messages: 526
Sujets: 32
Localisation: Beaufays
Âge: 52
Franchement, ce n'est vraiment pas compliqué, c'est toujours la reproduction réelle du terrain.
Et ce n'est jamais une suite de fléché complexe, Robert a bien expliqué que ce doit être une case de temps en temps parmi le fléché classique.

Et surtout, ce qui est important pour des débutants et qui justifie qu'on le mette en Classic aussi, c'est qu'en fléché complexe, impossible de perdre un équipage, au pire il prendra un mauvais itinéraire et manquera un CP mais ce n'est pas comme en arête de poisson ou en carte à  tracer.
En fléché complexe, tout le monde trouve la bonne sortie.

Message 21 Nov 2007
Homme
pyh Avatar de l’utilisateur
Hyper-actif
Messages: 1092
Sujets: 28
Âge: 49
En carte à  tracer aussi ...

Message 21 Nov 2007
Homme
ECP Avatar de l’utilisateur
Au rupteur en 3
Messages: 526
Sujets: 32
Localisation: Beaufays
Âge: 52
C'est juste, j'ai pensé carte muette mais j'ai écrit carte à  tracer : :bing:

Message 21 Nov 2007
Homme
pyh Avatar de l’utilisateur
Hyper-actif
Messages: 1092
Sujets: 28
Âge: 49
Dans l'exercice de Chris, il y a une carte et un fléché ; dans votre idée en réalité on a les deux ou simplement le road book ? :?:

Message 21 Nov 2007
Homme
chris_dalis Avatar de l’utilisateur
ultrême
Messages: 5074
Sujets: 270
Localisation: Liège
Âge: 59
Je pense que dans l'esprit du Fléché complexe, c'est dans le roadbook.
Lors de l'exercice de l'Ecurie Ardennes, le fléché complexe était "intégré" dans le "boule-flèche" traditionnel.
Moi, je ne fait que transposer sur une carte pour montrer à  quoi cela "ressemble" sur le terrain :s mais bon ... faut être dans l'auto et sur le terrain pour mieux se rendre compte :roll:

Message 21 Nov 2007
Homme
ECP Avatar de l’utilisateur
Au rupteur en 3
Messages: 526
Sujets: 32
Localisation: Beaufays
Âge: 52
En fait, en fléché complexe, tu n'as pas de carte mais il est obligatoire que le tracé dans le road-book reproduise fidèlement la carte.
Y compris l'échelle afin de pouvoir mesurer les distances sur le schéma.

Attention que le traceur doit veiller à  ne pas avoir de sens interdit ou autre truc du genre dans son schéma, ce serait beaucoup trop tordu, tout le monde en conviendra.

Message 21 Nov 2007
Homme
pyh Avatar de l’utilisateur
Hyper-actif
Messages: 1092
Sujets: 28
Âge: 49
C'est bien comme cela que je le concevais aussi ;)

Message 23 Nov 2007
Homme
Boblouismg Avatar de l’utilisateur
Co-pilote
Messages: 133
Sujets: 14
Localisation: Theux
Âge: 59
Je me permets d'entrer dans le débat concernant les catégories ou René (notamment) pense qu'on ne devrait pas proposer le fléché complexe à  la catégorie Classic. Il est faux, comme l'écrivent certains, que la catégorie Classic est faite pour les débutants. La catégorie Classic, on a tendance à  l'oublier, c'est Expert - 1. La catégorie des débutants, c'est clairement les Novice, tel que décrit dans l'extrait du règlement ci-dessous :

a. Découverte
(1) Epreuve se déroulant uniquement en fléché métré à  une vitesse moyenne maximale de 40 km/h.
(2) Maximum deux RT système Jog Regularity. Par système Jog Regularity, il faut comprendre non seulement le calcul de la moyenne dans la rubrique " Informations " à  chaque changement de direction, mais également à  des endroits facilement identifiables sur le terrain comme certains panneaux routiers (entrées et sorties d'agglomération, panneaux de communes, priorité de droite, ...), ouvrages d'art (ponts, tunnels, ...), ..., qui sont exceptionnellement répertoriés dans le road-book le long de l'itinéraire du RT.
(3) Pas de carte d'identité FIVA requise.
(4) Organiser un briefing spécial pour les concurrents.

b. Novice
(1) Epreuve se déroulant uniquement en fléché métré à  une vitesse moyenne maximale de 40 km/h.
(2) Longueur minimale des tronçons : 10 kilomètres.
(3) Faire partir cette catégorie en dernier lieu si plusieurs catégories partent en même temps.
(4) Organiser un briefing spécial pour les concurrents.

c. Touring
(1) Epreuve se déroulant en fléché métré agrémenté de quelques secteurs en lecture de carte à  l'échelle 1/20.000e ou 1/25.000e en couleur et tracée.
(2) Le fléché non métré avec orientation est autorisé uniquement de jour à  40 km/h de moyenne maximale et sur une distance de 10% de la totalité de l'épreuve.
(3) Les secteurs de régularité doivent se faire en fléché métré, du moins en ce qui concerne les prises de temps.
(4) Il ne peut y avoir plus de 20% du parcours réalisé en tronçon d'une longueur inférieure à  10 kilomètres.

d. Classic
(1) Epreuve se déroulant uniquement en fléché métré, fléché non métré (avec ou sans orientation) et agrémentée de quelques secteurs en lecture de carte à  l'échelle 1/20.000, 1/25.000 et 1/50.000 en couleur et tracée.
(2) Il ne peut y avoir plus de 30% du parcours réalisé en tronçon d'une longueur inférieure à  10 kilomètres.



e. Expert
(1) Epreuve pouvant se dérouler en fléché métré, fléché non métré (avec ou sans orientation), cartes muettes, cartes couleur 1/20.000, 1/25.000 et 1/50.000 tracées ou à  tracer suivant des systèmes clairement expliqués au point II, A du présent règlement.
(2) Les arêtes de poisson (fléché allemand) peuvent uniquement être utilisées de jour.
(3) Les notes littéraires doivent faire l'objet d'une explication claire dans le briefing écrit, notamment quant au catalogue des abréviations utilisées.
(4) Pour les arêtes de poisson (fléché allemand) et les cartes muettes, les longueurs de tronçons ne pourront excéder 15 km. Un fragment de carte, comprenant les points d'entrée et de sortie du fléché allemand et/ou carte muette, doit être joint au road-book dans une enveloppe fermée, sauf si un tronçon à  la carte précède et suit l'arête de poisson et/ou la carte muette. L'ouverture de l'enveloppe fermée entraînera une pénalité de 150 points.
(5) La longueur totale cumulée des tronçons en fléché allemand et en cartes muettes ne peut excéder 10 % de la longueur totale de l'épreuve.
(6) Chaque section du rallye devra comporter au moins deux secteurs utilisant des systèmes de lecture propres à  la catégorie Expert (cartes à  tracer, notes littéraires, arêtes de poisson et cartes muettes).

Pour conforter ce que je dis, c'est pour cela que j'ai proposé aux organisateurs, quand ils décident de faire 2 catégories, de choisir Touring et Classic plutôt que Classic et Expert. Combien d'équipiers sont capables de rouler réellement en Expert? De même, si vous lisez convenablement la définition de Classic, il est clair que cette catégorie ne s'adresse pas aux débutants, au contraire du Touring.

Conclusion : le fléché complexe peut, sans problème, faire partie intégrante de la catégorie Classic, car la difficulté est bien moindre qu'une carte à  tracer.
Message 23 Nov 2007
Homme
ERBE1947 Avatar de l’utilisateur
Pilote
Messages: 1830
Sujets: 61
Localisation: BARCHON
Âge: 71
Je sais bien que la catégorie "Clasic" est en réalité un "Expert - et qu'il en existe 2 inférieures et là  je rejoins effectivement l'avis de Robert,si les organisateurs choisissent les catégories Classics et Touring et SURTOUT si il respectent le règlement tel que décrit dans les paragraphes cités...ce qui hélas n'est pas toujours le cas.!!.
Pour participer à  pas mal de rallye dit d"orientation",je constate que nombre d'équipage souhaiteraient franchir le pas,vers le FBVA, ,mais n'osent pas car le niveau de difficulté est souvent trop important même en Touring ,car il ne faut pas oublier que c'est souvent une partie de nuit ,qu'il faut apprendre à  gérer les moyennes en RT ,les pointages aux CH etc....
Le flêché complexe ne me dérange,personnellement , nullement pour autant qu'il soit proposé à  dose raisonnable ,et surtout qu'il soit bien maitrisé,mais encore une fois ,pour autant qu'il y ai une catégorie inférieure pour ceux qui veulent simplement participer sans trop de difficultés.
Comme l'a dit Robert ,bien peu d'équipiers sont capables de rouler en Experts ,et comme je ne me considère pas parmi ceux-là ,ce qui m'intéresse dans la discipline c'est de prendre du plaisir mais aussi d'essayer de convaincre de nouveaux adeptes, raison pour laquelle je roule parfois avec des pilotes débutants pour leur mettre le pied à  l'étrier.
J'ai constaté que dans la catégorie Touring,tant à  Spa,Charleroi ,aux "Routes Ardennaises",ou autres,les abandons ou les "ballons" ont été fréquents,ce qui semblerait confirmer le niveau encore trop élevé des difficultés.
Je sais que Robert conseille énormément les organisateurs,dans le choix des catégories ,et c'est à  mon avis une nécessité pour augmenter le nombre d'équipages au départ car les frais fixes restent les même et seul un nombre plus important de participants peut apporter la pérénité d'une épreuve.
En résumé ,oui au "Flêché complexe" en catégorie "Classic",pour autant qu'une carégorie inférieure sois proposée.
Homme
jacques911 Avatar de l’utilisateur
Au rupteur en 3
Messages: 612
Sujets: 8
Localisation: 5530 YVOIR
Âge: 68
En résumé ,oui au "Flêché complexe" en catégorie "Classic",pour autant qu'une catégorie inférieure sois proposée.

Je me range à  l'avis de René , mais je tiens également à  remercier , souligner et encourager la rigueur réglementaire dont manifestement Robert fait preuve pour " l'église au milieu du village"

Mais bêtement au fait : où peut on trouver ces détails particulièrement fouillés sur l'évolution/ réglementation en la matière ???

Merci, @ +

Message 23 Nov 2007
Homme
chris_dalis Avatar de l’utilisateur
ultrême
Messages: 5074
Sujets: 270
Localisation: Liège
Âge: 59
Page 14 sur http://www.fbva.be dans Fiva => règlements ;)
Il y en a 30 pages :shock: :D

Message 23 Nov 2007
Homme
pyh Avatar de l’utilisateur
Hyper-actif
Messages: 1092
Sujets: 28
Âge: 49
Le nombre d'abandon en Touring n'est pas forcément lié à  l'organisateur ...

120 km en fléché métré ne peut être plus facile...

mais certains oublient trop souvent que la régul ; c'est un rallye et non une balade et donc qu'

-il faut former un vrai équipage
-être attentif tout le temps,
- être très réssitant au stress et à  la fatigue
- avoir un peu d'intuition , ect ..

Il est aussi important d'avoir un véhicule en ordre surtout si on roule de nuit ( ex : les pannes d'alternateurs, de phares, ...)

Autre exemple (?) , certains ont pris à  Charleroi des pénalités parce qu'ils avaient décidé de ne pas passer à  l'heure ; avance ou retard tant pis au CH ... on y va !

L'inverse est aussi vrai ; quel plaisir trouve encore un équipage en Classic s'il rame tout le temps et accumlule le retard .. oser s'insrire en Touring et s'amuser en étant souvent à  l'heure devrait être plus agréable

Chacun doit plutôt réfléchir à  sa situation, lire le réglement de l'épreuve, et s'insrire en conséquence.

Message 23 Nov 2007
Homme
chris_dalis Avatar de l’utilisateur
ultrême
Messages: 5074
Sujets: 270
Localisation: Liège
Âge: 59
Au vu des quelques expériences vécues et vu du côté d'un débutant

Sans connaitre un gars habitué de la discipline, un débutant se plante à  tous les coups dans ses choix :twisted: :pleure:

Pourquoi ?

Beaucoup trop d'organisateurs confondent informations concurrents et parcours secret. Le parcours est secret mais les informations sur les différentes catégories ne doivent pas l'être
Et pourtant, il faut bien trop souvent deviner ce que l'organisateur veut dire :s au sujet des catégories.

Si je prend mon cas :parking: sans le Pape René Ier, je me serai bien trop souvent trompé de catégorie. Et cela est tout aussi vrai pour les rallyes régul que pour les navigation.

Je ne vise pas un organisateur ou une organisation en particulier mais sans le pape nous serions certainement retournés vers la balade :zen: comme beaucoup d'autres :(

Les concurrents doivent pouvoir savoir et bien lire, les organisateur doivent informés correctement ;)

Message 23 Nov 2007
Homme
pyh Avatar de l’utilisateur
Hyper-actif
Messages: 1092
Sujets: 28
Âge: 49
Vous me conaissez ; allons-y ; faites l'exercice suivant :

Relisez notre folder et commentez le en nous proposant d'éventuelles modifications pour être plus précis, plus clair pour le "novice " :


[size=9]De nouveau une boucle complète sera effectuée de nuit et un kilométrage de 250 km de plaisir de pilotage et copilotage seront au menu des équipages.

De plus, nous proposerons 2 catégories afin de contenter le maximum d'équipages !

L'une "“ Classic - sera réservée aux spécialistes de la régularité avec des moyennes entre 45 et 49,9 km/h en découvrant le parcours au moyen d'un road book principalement en fléché non métré ou carte 1/50.000°.

L'autre "“ Touring "“ est ouverte à  tous ceux qui sont tentés par ce genre d'épreuve sans pour cela en être des habitués !

Les moyennes seront de +/- 40 km/h avec 60 % du parcours en fléché métré (surtout la nuit) tandis que les tronçons à  la carte seront au 1/20.000 °.

Il s'agira de la catégorie idéale pour les amateurs de rallye en général et/ou équipages désireux de se lancer ou de découvrir la spécialité.

Autre nouveauté, le rallye sera ouvert cette année à  un plus grand nombre de catégories de voitures puisque la date de construction du modèle éligible a été fixée au 31/12/1981.

Cette modification ouvre la porte à  une plus grande diversité du plateau et à  un public plus large.
[/size]

Message 23 Nov 2007
Homme
chris_dalis Avatar de l’utilisateur
ultrême
Messages: 5074
Sujets: 270
Localisation: Liège
Âge: 59
Ma réaction ne te visait pas en particulier, elle était bien plus générale. D'autant plus que chez vous on a pu se préparer avec les exercices 8)

Bon ... je me prête au jeu du "novice" sur le texte ci-dessus

en touring : précise que le trip est souhaitable voir même nécessaire
dans les deux catégories : les cartes sont tracées ou a tracer, couleur ou noir/blanc, ...

Je peux t'assurer que sur 20 à  25 rallyes cette année on a été surpris plus d'une fois et pis peut-être on a vu beaucoup trop de découragés avec le "on ne nous y prendra plus" comme fond sonore.

Comme disent Robert et René, combien y a-t-il de copilotes experts ? et organisons des catégories en fonction de cela tout le monde y trouvera son bonheur :bravo: c'est bien connu ... plus on est de :zinzin: plus on :D :lol: :D
PrécédenteSuivante