De l'utilité de faire des épreuves de navigation en 2013 !

Homme
lahomebox Avatar de l’utilisateur
Show Time
Messages: 178
Sujets: 19
Localisation: Brabant Wallon
Âge: 62
Sur les 5 dernières épreuves auxquelles j'ai participé avec Daniel,5 fois nous avons vu des iPhone,iPad ou GPS a bord de voitures !
Même au dernier rallye de Daniel !
Alors la question est simple qu'elle utilité de faire des épreuves dites de navigation avec Google map sur les genoux ?
A chaque épreuve on en parle mais personne n'a trouvé la méthode pour éviter ces tricheurs , car comment les appeler autrement puisque l'organisateur a chaque fois rappelle l'interdiction d'aide à la nav .
Faut il installer des appareils empêchant toute communication GPS ?
Avez vous d'autres idees ?
Le débat est lancé, et j'espére qu'il amènera à des solutions.
Dan Camerman
Modifié en dernier par lahomebox le 10 Juin 2013, modifié 1 fois.
Vente achat sprl
Domiciliation de siège social
Business transfert.be
Dan Camerman
Homme
FAHMASS-MRFA Avatar de l’utilisateur
Au rupteur en 2
Messages: 84
Sujets: 4
Localisation: Armentieres, France
Âge: 49
Bonsoir,

pour ma part, et en tant qu'organisateur de rallyes d'orientation / navigation, je pars du principe que :
- le GPS ne peut décemment offrir toutes les solutions de l'itinéraire parfait / officiel à quiconque. Soit parce que la cartographie reste plus ou moins précise (mon TomTom, en dépit de mises à jour régulières, reste parfois perplexe face à des petits chemins inconnus!), soit parce qu'il est très facile à l'organisateur de trouver des pièges dans son tracé pour lequel le GPS ne sera d'aucune aide : numéros de case inversés, cases miroirs... et je passe sur l'alternance de différents modes proposés dans les roadbooks qui permettra la sélection des meilleurs équipages sur les moins aguerris ou les moins habiles.
- Il est néanmoins entendu que le GPS procure une aide indéniable en ce qui concerne l'anticipation des carrefours comme des inflexions de la route... Cependant, et cela se vérifie très souvent, le recours intensif au GPS s'avère plus nocif que positif, puisque l'attention portée par excès sur l'appareil se fait toujours au détriment de l'attention portée aux pages et situations du roadbook... ou aux contrôles de passages essaimés sur le parcours.
- il peut en revanche être une aide précieuse si une équipage se retrouve complètement en berne au beau milieu d'un parcours (perdu, en panne...). En ma qualité d'organisateur, j'ai pour habitude de définir plusieurs RegroupPoints sur mon tracé officiel, qui permettent aux équipages complètement perdus de se repositionner sur l'itinéraire officiel en associant à un numéro de situation des coordonnées GPS + des informations de positionnement rédigées + un extrait de carte Michelin...
En conclusion, je dirai qu'un bon organisateur de rallye de navigation aura toujours suffisamment de "cordes à son arc" pour contrer les facilités proposées par un GPS. Et c'est pourquoi j'autorise son utilisation sur mes organisations.

Bien amicalement,

François
Homme
piriac Avatar de l’utilisateur
Passe la 3e
Messages: 441
Sujets: 29
Localisation: Villeneuve d'Ascq
Âge: 69
Lee Gps peut (malheureusement ?) faire gagner. Ses aides sont multiples. Et son utilisation n’est pas rare à tel point que des équipages ne le cachent plus : il trône carrément fixé et allumé sur le tableau de bord.

Mais il peut aussi faire perdre. Voici deux exemples parmi d’autres :

Première difficulté dans une célèbre épreuve belge 2013 : il faut traverser un parking en fléché allemand avec une sortie discrète et non mentionnée dans les Gps :je connais au moins un équipage qui n’a donc pas trouvé la sortie // Gps.

Plus important. En 2011: cet équipage dont l’un d’eux fait confiance d’abord à son Gps.
Et évidemment l’organisateur expérimenté a trouvé des belles routes non mentionnées au Gps. Et bien croyez-le si vous voulez mais le pilote ne veut pas s’engager dans les routes non mentionnées dans son Gps. C’était un Gps très cher, dernier cri et avec mises à jours faites la veille. Résultat : abandon.( ! )

Célèbre épreuve française récente : des équipages en décapotables arborent un smartphone et autres ordis de poche fixés sur la tableau de bord (Le règlement ne disait rien : ni oui ni non) ils n’ont pas fini devant.

Autre épreuve internationale de régularité récente en Europe : des Gps élaborés permettent de calculer instantanément la moyenne idéale à bord, de la corriger très facilement etc…Là l’aide Gps est très importante.

Bon, ceci dit, les organisateurs sont assez démunis.
Je ne connais qu’un exemple de contrôle Gps : Début 2013 se déroule la fantastique Het Rond door Vlaanderen. A la sortie d’un virage masqué : panneau au milieu de la route et autre membre de l’organisation qui ouvre la porte copilote et contrôle si Gps ou non.
Messieurs les organisateurs : pour contrôler l’UTILISATION d’un Gps, il suffit de le toucher : chaud = vient de servir. Froid = non.

Autre tendance surtout en Flandres où ils ont le commerce dans le sang : le Gps est autorisé (Mémorial Gilbert Staepelaere etc ) Et Gps ou non, c’est toujours les meilleurs qui terminent devant.

Perso je cherche à inventer des épreuves avec le Gps. Car je pense qu’il faut faire avec le fait qu’il est généralisé, souvent présent, et qu’on peut trouver de belles épreuves inédites avec. Mais évidemment une bonne carte astucieuse reste la maîtresse d’un rallye d’orientation et vous y perdrez votre temps avec n’importe quel Gps.
Homme
OLIP60 Avatar de l’utilisateur
super - actif
Messages: 867
Sujets: 8
Localisation: Ham-sur-Heure
Âge: 56
J'étais aussi à la Ronde door Vlanderen, et le contrôle surprise était vraiment un contrôle surprise.
Si on avait utilisé le GPS, on n'aurait pas eu le temps de le couper tellement cela s'est passé vite!
Perso, je trouve cela bien, car si on vient rouler en véhicule histo, ben faut jouer le jeu jusqu'au bout!
Et si les modernes sont autorisées, alors elles doivent faire l'objet d'un classement séparé avec des règles séparées.
Et toujours bien se dire aussi qu'acquérir une victoire en "trichant" n'aura jamais la même saveur qu'une victoire à la loyale.
Merci à toi Dan d'avoir lancé le débat.
Homme
Lotusfan65 Avatar de l’utilisateur
Au rupteur en 3
Messages: 665
Sujets: 7
Localisation: Châtelet
Nous confirmons sur la question des GPS. Hier, au Sambre et Meuse, des GPS étaient utilisés.

To Oli : Depuis des lustres, nous souhaîtons des classements séparés Modernes/Historiques. Hier, la 7ème place est occupée par un véhicule de 1998, alors que le règlement du BOT prévoit deux classements séparés ! Etant seul dans ce cas l'équipage aurait dû spontanément demander son non-classement. Mais ça c'est une autre histoire qui dépend presqu'essentiellement de l'état d'esprit des participants...

Claude DEMANET.
Ex-minifan74. "Survive To Operate"
Homme
jacques911 Avatar de l’utilisateur
Au rupteur en 3
Messages: 612
Sujets: 8
Localisation: 5530 YVOIR
Âge: 68
Salut Dan,
"tu quoque amici mi " :
Con(m)...par...raison: même à Madame " fallu expliquer"
J'ai tjrs été pr l'église au milieu du village;
le tout est de prendre la peine d'en faire le tour, trouver le cp et repartir ds la bonne direction...
Homme
chris_dalis Avatar de l’utilisateur
ultrême
Messages: 5074
Sujets: 270
Localisation: Liège
Âge: 59
Allez les gars ... on reste concentré ...

La bonne réponse dans le bon sujet (j'ai donc déplacé).

C'est plus facile pour tout le monde :D
Homme
Zamix5 Avatar de l’utilisateur
Au rupteur en 3
Messages: 683
Sujets: 12
Localisation: Villers-le-Bouillet
Âge: 69
Sportivement à Claude : quand on attaque quelqu'un, il faut savoir de quoi on parle.

- Samedi au départ, notre MX5 était effectivement la voiture la plus jeune (1998), mais il y avait 7 youngtimers au départ, et nous n'étions donc pas les seuls.
- C'est dans le règlement du trophée BOT qu'il est prévu de faire des classements séparés pour les old- et les Young- et non dans le classement d'une épreuve.
- A l'analyse des classements du trophée, les organisateurs t'ont bien attribué les points de la 18e place et non ceux de la 24e ... ouf, mais ils savent réfléchir, eux ...

Nous n'avons donc pas à rougir de notre classement mais je ne supporte pas que l'on me reproche "mon état d'esprit" en laissant supposer une attitude anti-sportive ou de tricheur.

Finalement, nous n'avons rien découvert de nouveau samedi que nous ne sachions déjà :
- des traceurs supers
- des organisateurs du challenge BOT super sympas
- L'un ou l'autre participant qui n'est et ne sera jamais content !

A bientôt pour d'autres aventures.

Francis GUILMAIN
Homme
Zamix5 Avatar de l’utilisateur
Au rupteur en 3
Messages: 683
Sujets: 12
Localisation: Villers-le-Bouillet
Âge: 69
Ah oui, pour en revenir au sujet d'origine qui est bien plus important : (merci à Dan d'avoir ré-ouvert le débat).
Je suis également contre l'utilisation des GPS ou de tout autre moyen moderne aidant électroniquement à la navigation.
Les solutions ????
- Sensibiliser les participants ? : pas certain que ce soit vraiment efficace
- exclusion de l'épreuve (du championnat) en cas de contrôle positif ? : encore faut-il pouvoir les faire ! mais ceci permettrait de donner des exemples en rendant public les résultats de tels contrôle ...
- tenir compte de cette situation lorsque l'on trace : certainement le plus efficace, mais cela représente de nouvelles difficultés pour les organisateurs !
Je ne connais pas de solution idéale pour l'instant, et je pense que ce problème n'a pas de solution radicale.
Francis
Homme
nathalie&alain Avatar de l’utilisateur
Visiteur itinérant
Messages: 23
Sujets: 5
Âge: 57
Bonjour a tous
Personnellement j'ai a bord un GPS mais pour les informations parce que certain organisateur des nom de rue dans se cas il est facile de se repérer, d'ailleurs notre GPS est mis en position directionnelle en montrant la route autrement je ne vois comment le GPS peut venir en aide en donnant l'adresse sa ne pourrais fonctionné car il prendra sa propre route et pas certainement le tracer de l"organisateur.
notre équipement est un chrono simple alors dernièrement j'ai changer mon compteur car il n'y avais pas de compteur journalier, et GPS pour aider pour donner ce qui arrive devant nous rond point les routes qui sort a gauche et droite ou le nom des rues, je pense que le GPS nous fait pas avantager sur les personne qui on le tripmaster ou autre appareil par contre une tablette google sur maps sa je trouve que c'est un avantage sans doute, mais voila c'est la nouvelle technologie d'aujourd'hui la les organisme compétente devront prendre des positions mais des tricheur a toujours exister et cela restera.
voila se que j'avais a dire et nous ne roulons en navigation sans carte uniquement fléché avec CP et CH et la on trouve des tricheurs .
amicalement
Alain