WRC Wales Rally GB 2018

Message 07 Oct 2018 18:38
Femme
meregrand Avatar de l’utilisateur
ultrême
Messages: 10053
Sujets: 531
Localisation: beyne-heusay
Âge: 70
Message 07 Oct 2018 20:02
Homme
handjob Avatar de l’utilisateur
Passe la 3e
Messages: 328
Sujets: 20
Âge: 45
belle victoire d ogier après sa frustrante sortie en turquie
Pour le titre cela devrait se jouer entre neuville et ogier ....tanak est maintenant un peu loin mais on ne sait jamais
Neuville a toujours l avantage au général et c est ogier qui devra pousser fort pour être devant lui
Message 07 Oct 2018 20:52
Non spécifié
supermarco Avatar de l’utilisateur
Au rupteur en 2
Messages: 65
Sujets: 2
Âge: 58
En fait, dans les chiffres brut, c'est un peu un rallye "pour rien".
Après la Turquie: Tanak était à 7 points et Ogier à 23 de Thierry et Nico
Après le "wales" Ogier est à 7 points et Tanak est à 21 points de Th et Nico.

Les points sont restés les même quasi, seul l'ordre des adversaires à changé.

Chaud devant......
En quoi cela influence-t-il la flexibilité du pis de la vache dans les virages par vent fort ?
Message 07 Oct 2018 21:18
Homme
cal Avatar de l’utilisateur
Passe la 4e
Messages: 1318
Sujets: 34
Localisation: Belgique
Âge: 48
Superbe vidéo !
"La vitesse de la lumière étant supérieure à
celle du son, beaucoup de gens sont brillants
jusqu’à ce qu’ils ouvrent leur gueule "
Message 07 Oct 2018 22:00
Homme
handjob Avatar de l’utilisateur
Passe la 3e
Messages: 328
Sujets: 20
Âge: 45
apres la turquie tanak etait a 13 points de neuville ...pas a 7 points
cette fois ci ogier est beaucoup plus proche et surtout ogier a deja gagné 3 fois le catalogne et celui d australie
Message 08 Oct 2018 9:29
Homme
peltor Avatar de l’utilisateur
Passe la 4e
Messages: 1402
Sujets: 22
Localisation: Walcourt
Âge: 52
Mis à part pour le spectacle et le suspens, ça fait quelques épreuves que le classement n'évolue pas des masses, ou du moins comme il aurait pu logiquement évoluer... Tous les trois ont connus des périodes de chances et de malchances, il reste à espérer que les deux dernières épreuves se déroulent avec des mécaniques irréprochables et des équipages suffisamment forts mentalement pour ne pas céder sous la pression, dans ce cas, ce sera vraiment le plus méritant et le plus fort qui sera champion, mais en tous cas, quel beau championnat en 2018 !

PS: Belles images "Forddevillers" !!! Merci
Quand je roulais c'était simplement pour m'amuser et si possible terminer... :roll:
Si j'étais Champion du monde je ne serais pas ici ... ! :haha:
Message 08 Oct 2018 17:24
Homme
gianni123 Avatar de l’utilisateur
Show Time
Messages: 173
Sujets: 1
Âge: 27
Message 10 Oct 2018 19:33
Homme
Forddevillers* Avatar de l’utilisateur
Videaste
Messages: 1198
Sujets: 9
Localisation: Ligneuville
Âge: 27
Voici mon résumé de 4 jours de folie :p (j'ai fait un copié collé donc les smileys ne correspondent pas toujours ;) )

Arrivé à Manchester à 22h30 le mercredi, on (groupe de 5 personnes) prend possession de notre Opel Vauxhall Astra, sans se tromper de coté pour monter dedans :lol:. Après une courte nuit dans un Hotel Ibis près de l'autoroute, départ à 4h45 direction le Shakedown, on arrive vers 6h à l'accès parking et là je le rends compte que le parking est déjà plein à 50%... Bref, il faudra se lever tôt le reste du weekend si on ne veut pas se faire baiser... Arrivé sur le tracé, on nous dit de suivre la route à travers bois, dans le noir et même avec lampe de poche ce n'est pas facile. Heureusement après 30 mètres un Marshal nous dit qu'il reste encore 1h40 avant le départ et donc nous pouvons marcher sur la spéciale. On se dirige vers l'arrivée, on passe le panneau “no spectators beyond this point”, on arrive sur un gauche droite en sommet repéré en vidéo. On regarde ce que peux donner la vue derrière la rubalise et je remarque que finalement la végétation a bien poussé en un an. Par crainte de se faire jeter, on décide (avec 1 ou 2 autres petits groupe d'anglais) de se reculer dans les sapins le temps que les voitures de sécu passent. La 2ème s'arrêtera pour nous dire que nous sommes bien mis mais qu'il faudra reculer plus pour satisfaire les désirs de Michèle*. Au final, 3 Marshal arrivent depuis l'arrivée dont un qui arrache la rubalise rouge et blanche (=zone interdite) pour la remplacer par une noire et jaune (zone autorisée) : "comme cela personne ne me fera chi...." dit-il au anglais présents :rofl:. 8h00 c'est parti pour le spectacle! le placement derrière la rubalise ne me convenant pas de trop, je demande au plus jeune des Marshal derrière moi si je peux me mettre derrière lui (et du coup devant la rubalise... vous suivez? :ange: ) Du coup 1 bon mètre devant la rubalise ça aide vachement et les passages sont déjà impressionnant. Après une interruption, on se dirige vers la sortie d'un long droite où je retrouve des connaissances qui me disent que l'endroit est top! Je leur signal qu'en vidéo à travers les arbres ce n'est pas top... : "Christophe, on est reculé juste pour les voitures de sécu, sinon on se positionne au bord de la route." Du coup effectivement, le virage est nettement plus sympa avec quelques passages à l'équerre dont Jean-Marie qui nous montre d'abord le cul de la Yaris avant le reste de la voiture. Ensuite j'avance encore de quelques mètres et m'aperçois que la zone à l'entrée "réservé aux accrédités" ne l'est plus. Je vois la sortie du double gauche et me positionne au début du point de corde du droite à 30cm du bord. Passage encore terrible dans ces conditions avec les pilotes qui balancent la voiture comme nous faisons au supermarché avec le caddie. Rencontre du cameraman de e-Rally repeint déjà de boue (en voyant sa vidéo je comprends mieux). On termine ce shakedown tranquillement dans le droite/double gauche. Direction le Service Park avant de prendre nos quartiers à l'hôtel. Bilan de la première journée Top (comme en Pologne l'an passé) mais je sais que le plus dur est devant nous...



Vendredi, départ de l'Hôtel à 4h30 direction Clocan.... la première spéciale de la journée. Arrivée à une route d'accès qui est barrée dans le programme, une petite équipe de steward (très correcte et pas nerveuse comme les allemands) nous empêchera de passer même avec un faux pass voiture et même à pied. Du coup, je décide de rapatrier notre petit groupe vers Brenig par le seul accès autorisé 2h avant le départ. Les premiers Marshals essayent de nous caser dans leur zone spectateur ou de nous faire suivre un chemin dans une prairie. Après avoir vu des anglais arriver dans le fond de la prairie et enjamber un grillage à mouton (et il fait toujours nuit), c'est parti pour 5km de marche le long du lac avec 3 panneaux “no spectators beyond this point” sur les 500 premiers mètres alors que nous ne sommes pas encore sur le tracé... On marche, on marche, sans voir grand monde ni Marshal jusqu'au moment où 2 de ceux ci, assis dans leur chaise de camping à l'intérieur d'un gauche serré, nous crient : "quick quick quick on the Banking quick!!!". En fait, la prochaine voiture est Michèle et elle ne veut voir personne sur la route sous peine de neutralisation... Après avoir faire croire sarcastiquement que j'aimais le travail de l'ennemie number one du spectateur confirmé, la voiture "spectator safety" passe et mes 2 comparses nous laisse reprendre le chemin de la spéciale. Finalement on s'arrête au spot que Iceman911 m'avait montré en photo l'année dernière, une sortie d'un gauche rapide avant un freinage pour un droite gauche plus lent et tout cela avec vue sur lac. Après avoir vu Tanak et Rovenpera décider que la route n'était pas encore assez large en sortie du gauche, on attend le passage de tous les concurrents avant de revenir en direction de notre voiture que l'on pense deviner à vue 3km plus loin à vol d'oiseau :rideau: . On s'arrête pour voir l'annexe nationale dans un gauche après sommet piège pour un long droite. Quelques gros passages de voitures qui font plaisir à revoir (Focus WRC 01, Metro 6r4,...) et une 306 propulsion qui casse une rotule de direction devant nous et vient se poser dans le fossé. Après avoir vu les spectateurs anglais arriver à sortir la Peugeot hors du trou (à l'aide du cric, d'une angle et de "one two three aarrrggghhhhhh"), on part à la recherche d'un autre spot pour les WRC. On décide de ne pas s'arrêter aux enchainements de virages, où l'an passé dans la powerstage, plusieurs bottes de paille se sont fait massacrer pour rentrer dans la partie forestière et se décider sur un gros freinage pour un droite gauche. Encore une fois placé en bord de route, prêt à ne pas recevoir trop de pierres et de boue, je change de placement après les WRC pour mettre entre les 2 virages jusqu'au moment où Andolfi décide de déplacer le ballot à l'intérieur du droite :dent2: . Retour vers la voiture 3km plus loin et en route vers l'hôtel avec un bon repas qui nous attend et une longue préparation pour le samedi qui durera jusqu'à 23h30... Réveil programmer à 3h45 :peur:.

Samedi direction le sud et c'est finalement à 5km de l'accès que je décide de guider mon chauffeur vers Sweet Lanb au lieu de Myherin. On arrive 3h à l'avance dans le parking souhaité et pas celui que voulais m'imposer le jeune steward au croisement entre les 2 parkings. Dans le noir, on se dirige vers le spot repéré plus tôt dans la nuit sur le pc, une série de gauche droite gauche droite gauche .... Durant l'attente, on décide avec mon paternel de tester le petit chemin pédestre en contre bas qui longe un petit cour d'eau pour voir si nous pourront l'emprunter pour repartir au parking. Après 1.5km on se retrouve à l'entrée de celui-ci, on refait les 1.5km dans l'autre sens pour retourner au spot. Mikkelsen et Ostberg me repeint d'un jus de boue galloise, Lappi reste 100m en glisse après un gauche alors qu'un droite suit :love: et les autres ne sont pas mal non plus. Après Yates, on file (en courant) vers la voiture via le petit sentier testé précédemment direction Dyfnant. Grâce au pass qui n'avait pas rempli sa fonction vendredi, on arrive à gagner 20km de trajet en passant par la liaison des concurrents et une petite route de folie dans les campagnes galloises tout en suivant un local qui nous ouvrait la route (eux ce sont des pilotes par rapport au conducteurs du dimanche que l'on a en Belgique).
On se gare 1h avant le départ de cette spéciale qui sera télévisée, on arrive on "crossing point" et je remarque que le chemin pour pouvoir aller plus loin dans la spéciale est une belle pente avec un beau dénivelé positif :eek:, une fois atteint le sommet, il faut arriver à passer par la spéciale alors que se dresse devant nous un post de Marshal... Je lui demande pour voir si il y a un autre chemin pour aller plus loin et il me répond que nous pouvons emprunter la spéciale si on reste bien sur le bord (il ne reste plus que 30 minutes avant le départ de la première voiture). A partir de ce moment là, plus de Marshal pendant 1km :D . Mes condisciples choisissent de se placer dans un frein pour un droite 90 rond tandis que je me positionne 300m avant, sans avoir le choix, à l'intérieur d'un double gauche. Le visuel sera court et rapide avec les sapins fort proche de la route coté intérieur mais bon on fait avec. Mikkelsen me fait comprendre que je dois avancer de 5 mètres vers l'entrée du virage et puis v'là Mads!! Passages par les portières, face à moi, les 4 roues hors trajectoire avec l'arrière de la C3 rasant la flore galloise situé à l'extérieur :huh: .

J'avais avouer la veille à Mike207 ne pas avoir lâcher un "ho put..." le premier jour, maintenant c'est fait :gnedent: . Je verrais ensuite le copilote de Lappi par sa vitre latérale, Breen suivant presque les traces de son équipier, Pieniazek pareil, Camilli et Loubet qui manque de rentrer dans les sapins à l'intérieur... Bref mon passage du rallye de l'année. Je retrouve mon petit groupe qui m'explique que Lefebvre s'est "tanké" dans le trou suite à un freinage tardif sans pour autant perdre plus de 5 secondes et que mon frère qui avait ma seconde caméra a oublié de le filmer :oops: . Un bon hamburger plus tard sur le chemin vers notre voiture, je programme le GPS vers Dyfi.

On arrive au moment où la Swepper car du national passe après avoir testé notre résistance dans le petit sentier d'accès de plusieurs centaines de mètres qui nous a fait gagner de 100 mètres d'altitude (je pensais que c'était plat le Pays de Galles :ptdr:). Après 3km de marche supplémentaires, on se pose pour regarder la sortie d'un gauche pour une longue courbe à droite en frein pour gauche où un couple d'anglais nous avertis via le live de WRC+ (comment ils ont du réseau eux!?!?) l'abandon de Tanak. On verra pour la première (et seule) fois du weekend de la poussière et pour ne pas être gêné, je me déplace pour avoir une meilleure prise de vue. Latvala est le plus beau à voir passé tout en glisse au contraire de Ogier et Neuville bien en ligne. Clap de fin sur cette 3ème journée avec les 3+1km pour retourner à la voiture et les 50km qui nous sépare de notre hôtel.


Dimanche on se lève encore à 4h pour partir de bonne heure vers la Power stage afin d'éviter de se faire coincer dans le parking qui sera vite comble. Quand on arrive dans le parking, on comprend tout de suite que ça sera galère pour en sortir tellement le chemin est étroit :eek: . On trouve une place rapidement et on part une fois de plus dans la pénombre à la recherche d'un spot pour la spéciale la plus importante du rallye. Je m'arrête après 5km de marche entre la 2ème et 3ème caméra de WRC TV, avec comme décor un enchaînement de virages où je croise pour la deuxième fois de la semaine Julien C et ses parents rencontré lors du WRC Poland 2017 et je suis ensuite rejoint par une bande de français qui assistent à leur 20ème RAC :bien:. Mes nouveaux copains, équipés de scies et pinces coupantes, permettent de voir un virage supplémentaire :D. Nous décidons aussi de mettre a vue une énorme pierre caché au point de corde (et non vu par les pilotes en reconnaissance). On en a la confirmation après avoir vu plusieurs pilotes corrigés leur trajectoire dont Ingram qui fait passer l'arrière de sa Fabia au dessus du vide à l'extérieur du virage.
Après la dernière voiture, je rebrousse mon chemin pour aller dans un frein en descente pour un gauche corde mais je suis arrêté par les Marshals rencontrés vendredi matin. Ils me reconnaissent aussi et me surnomment "Michèle's Friend" :ptdr:. Malheureusement, la voiture de sécurité suivant leur donne la consigne de ne plus laisser personne aller sur le tracé de la spéciale et mes 2 "amis" se transforment immédiatement en Marshals allemand :ninja: NO IT'S NO!! Bon c'est parti pour 20m de trekking à travers la les arbres pour se retrouver sur la route avec d'autres et se faire rappeler à l'ordre par les hommes en oranges (cette situation ne m'avais pas manqué depuis le Deutschland...). Finalement je me retrouve au virage voulu non sans laissé ma 2ème caméra à mon frère pour faire un plan fixe de l'endroit où Breen est parti à la faute au premier passage. Le dernier passage de mon premier Wales Rally GB reste impressionnant avec un gros freinage avant un plongeon/saut dans la corde. Dans les R5, Huttunen est le plus tard à lacher les gaz mais ça passe quand même et c'est beau pour les yeux.
Il faut ensuite se presser car des belges vu sur ce dernier spot me préviennent que c'est galère de rejoindre l'aéroport de Manchester et que le timing : rejoindre la voiture-sortir du parking-retourner à l'hôtel-douche-trajet vers l'aéroport, sera court. On arrive finalement à pointer à temps au checking après avoir galéré à trouver une station à essence et un car-wash proche de l'aéroport. Ma vidéo sera mise en ligne via le 4G (enfin présent) et partager ici même depuis l'abri-bus de la navette reliant le "car rental park" et le terminal 3 (c'est quand même mieux qu'en Pologne où je l'avais fait entre la porte d'embarcation et l'avion :petard: ).

Pour résumer, après 4 jours, 16h de sommeil, 30-40km de marche, 7 spéciales + shakedown, je sur-like complète se rallye de fou où les Marshals sont très corrects et t'aident à lutter contre le fléau "Mouton", tout le monde se dit "gmoning" en se croisant en spéciale, la triple 0 qui te salue même au milieu de nulle part et qui chauffe le public au shakedown comme dans une salle de concert.

Merci aux pilotes qui nous on vendu du rêvent à chaque rallye!

Et bonne sieste à tous ceux qui ont lu mon récit jusqu'au bout.

Ps : Pardon pour toutes les fautes de grammaire, de syntaxe et d'orthographe

Pour illustrer mon récit
Message 10 Oct 2018 23:56
Non spécifié
laureysS Avatar de l’utilisateur
Passe la 3e
Messages: 335
Âge: 36
:p Super resumé top , ça donne envie d'y aller !! :-p plus proche que la finlande :lol: ! Merci pour ce pavé très chouette a lire ! :bravo: :bravo:
Message 11 Oct 2018 11:12
Femme
meregrand Avatar de l’utilisateur
ultrême
Messages: 10053
Sujets: 531
Localisation: beyne-heusay
Âge: 70
Franchement un grand merci pour ce résumé, c'est un peu comme si on t'avait accompagné :bravo:
Message 11 Oct 2018 13:10
Homme
Forddevillers* Avatar de l’utilisateur
Videaste
Messages: 1198
Sujets: 9
Localisation: Ligneuville
Âge: 27
:)
Mais avec les heures de sommeil en plus et les km de marche en moins :lol:
Message 11 Oct 2018 15:18
Femme
meregrand Avatar de l’utilisateur
ultrême
Messages: 10053
Sujets: 531
Localisation: beyne-heusay
Âge: 70
:D çà c'est vrai moins fatiguée ;)
Message 11 Oct 2018 18:31
Non spécifié
Messages: 426
Sujets: 27
Âge: 14
Superbe vidéos ! Bien résumé ! Ça donne envie !! :bravo:
Chaîne YouTube => https://www.youtube.com/channel/UCNUY2k ... subscriber
14 Ans ! Fan du Rallye ! :)
Précédente